• La direction

La gestion des risques

La gestion des risques est un processus de traitement, de suivi, de contrôle et de documentation des risques identifiés et des actions entreprises pour les traiter. La gestion des risques est une approche PROACTIVE.


Il s’agit d’un processus préventif qui vise à minimiser les surprises et à réduire les conséquences négatives des événements indésirables. Pour une entreprise ou un projet, les sources de risques sont infinies. En les identifiant, les évaluant et en élaborant vos stratégies de réponse aux risques, vous maximiserez vos chances de survivre lorsque les risques surviendront!


Le processus de gestion des risques

  1. Identification des risques

  2. Évaluation des risques

  3. Élaboration des stratégies de réponse aux risques

  4. Contrôle des réponses aux risques

Identification des risques


L’identification des risques est un processus permettant d’identifier les risques auxquels l’entreprise ou le projet pourraient avoir à faire face. La détection des risques permettra de faire le point sur les risques, pour ensuite les traiter.


Pour réaliser cette étape, la structure de découpage des risques ou le profil de risque sont deux outils pouvant être utilisés. L’identification des risques peut être une étape décourageante, mais il est extrêmement important de la réaliser malgré tout!



 

4 GUIDES RAPIDES POUR SURVIVRE À UNE CYBERCRISE

Les cyberattaques sont parfois désastreuses pour les entreprises. Intéressé à en apprendre davantage sur les cybercrises?


Nous vous offrons GRATUITEMENT 4 Guides rapides pour survivre à une cybercrise.


>> Téléchargez 4 Guides rapides pour survivre à une cybercrise

 


Évaluation des risques


Il faut maintenant évaluer les risques identifiés lors de la première étape. L’évaluation des risques est un processus de comparaison et de hiérarchisation des risques afin d’en déterminer leur importance.


Il faudra donc identifier la gravité et le degré d’acceptabilité des risques ainsi que les hiérarchiser. Prendre note qu’il n’est pas nécessaire de porter une attention particulière à tous les risques!

L’analyse des risques ou la cartographie des risques est la technique la plus fréquemment utilisée pour effectuer l’estimation des risques. Comment établir une cartographie des risques?

  1. Lister les risques

  2. Quels sont les risques qui se trouvent autour de l’entreprise et qui pourraient l’impacter? Exemples : Est-ce que l’entreprise si situe près d’une zone industrielle; Est-ce que l’entreprise se situe près d’une zone inondable; Est-ce que les fournisseurs de l’entreprise sont situés localement ou à l’international?

  3. Pour vous aider à lister les risques qui pourraient impacter votre entreprise, nous vous offrons un formulaire d’auto-évaluation de votre résilience GRATUITEMENT! Téléchargez votre auto-évaluation juste ici.

  4. Évaluer le risque

  5. Il y a deux aspectes à observer :

  6. Quelle est la probabilité d’occurrence du risque? En d’autres termes, quelle est la probabilité que l’événement survienne? 

  7. Quel serait l’impact de ce risque si celui-ci survenait? En d’autres termes, quelle serait l’ampleur ou la gravité des conséquences de l’événement?

  8. Prioriser les risques 

  9. Quels sont les risques acceptables versus les risques non acceptables?

  10. Les risques non acceptables devront être traités en priorité!

Élaboration des stratégies de réponse aux risques

Après avoir analysé les risques, il faut les traiter. Plusieurs stratégies de réponse aux risques peuvent être envisagées :

  1. Atténuation du risque : Cette stratégie vise à limiter les conséquences négatives du risque. Par exemple, la mise en place d’un plan de continuité des affaires ou de gestion de crise permettrait de limiter les impacts des risques.

  2. Évitement du risque : Cette stratégie vise à se retirer d’une situation à risque et de supprimer en même temps les conséquences indésirables qui lui sont associés. Prendre note que des coûts sont associés à cette stratégie!

  3. Transfert du risque : Cette stratégie vise à déplacer les conséquences du risque vers un tiers qui est jugé plus apte à assurer le traitement du risque et qui accepte les effets négatifs qui y sont associés. L’assurance est une façon de transférer le risque à un tiers.

  4. Acceptation du risque : Cette stratégie vise à accepter le risque ainsi que les conséquences qui lui sont reliées. Il s’agit d’une stratégie couramment utilisée pour les risques qui ont une probabilité d’occurrence très faible et d’impact mineur.

Il est également possible de réduire les conséquences négatives associées à certains risques. Par exemple, une entreprise qui sécuriserait son informatique verrait l’impact du risque diminuer si celle-ci se faisait cyberattaquer.

Contrôle des réponses aux risques


Après avoir effectué l’identification, l’évaluation et l’élaboration des stratégies de réponse aux risques, il sera important de consigner vos résultats dans un registre des risques. Le registre des risques vous permettra de réagir rapidement lorsqu’un risque surviendra, et ce, de la meilleure façon possible!


La gestion des risques fait partie intégrante de la continuité des affaires et permet de survivre à une crise en réalisant des actions qui ont été préparées en amont en vue de maintenir les activités essentielles de l'entreprise.



 

Soyez prêt pour la prochaine cyberattaque!





1 vue0 commentaire